loader

MySezame

Interview de Laurence Grandcolas

Contactez-nous
Partager cette actu
NewsTank RH - Interview de Laurence Grandcolas - 3 novembre 2017

"L'enjeu n'est plus seulement l'innovation digitale mais sociale"

NewsTank RH : MySezame et la chaire Innovation et Entrepreneuriat social de l’Essec Business School s’associent pour lancer une formation dédiée à l’innovation sociale. Où en sont les entreprises en matière d’innovation ?

Laurence Grandcolas : Nous assistons à un vrai changement de comportements chez les individus qui sont de plus en plus nombreux à assumer une quête de sens, poussés par les Millennials, ainsi que dans l’entreprise où l’innovation sociale devient un levier complémentaire et fondamental au digital. La prise de conscience s’est accélérée suite au discours d’ Emmanuel Faber, directeur général de Danone aux nouveaux diplômés de HEC, le 30/06/2016 dans lequel il raconte la vie de son frère schizophrène et prône la justice sociale.

D’autres entreprises comme Veolia, Engie, la CAMIF ou BNP Paribas avec l’acquisition de Compte-Nickel ont marqué le pas avec Danone. Nous préparons dans ce sens, avec Christian Nibourel, le président d’Accenture France et Benelux, une tribune sur cette nouvelle vague de l’innovation sociale car l’enjeu des entreprises n’est plus seulement l’innovation digitale mais l’innovation sociale.

Nous assistons à un changement de posture important de la part des entreprises, dirigeants et managers qui estiment que cette forme d’innovation donne du sens en matière de RSE mais qu’elle constitue aussi une approche différenciante en matière de business. Nos clients changent : équipes marketing, innovation et ressources humaines.

Quelles sont les attentes des équipes RH en matière d’innovation sociale ? 

Nous ressentons un besoin d’accompagner les managers et dirigeants sur les programmes pour hauts potentiels. Il s’agit à la fois d’un besoin de veille et d’acculturation afin d’être connecté aux signaux faibles et d’une question de sens, un besoin d’être attractif avec l’impact d’une image positive sur la société et/ou l’environnement qui empêcherait la mobilité externe. L’innovation sociale est perçue comme un outil de rétention des talents.

Qu’allez-vous apporter dans la formation dédiée à l’innovation sociale qui aura lieu du 01/12/2017 au 01/02/2018 à l’Essec ? 

Nous allons associer notre expertise dans la formation à l’innovation sociale à l’expertise académique de la chaire Innovation et entrepreneuriat social de l’Essec. Ce parcours s’adresse aux managers et dirigeants d’entreprises qui souhaitent allier business et impact positif sur la société et/ou l’environnement. Le parcours propose des cours théoriques animés par des professeurs de l’Essec, des témoignages d’entrepreneurs sociaux et des cas pratiques pour faire face à une demande de plus en plus importante de managers et de partenaires qui souhaitent être formés à l’innovation sociale pour mettre plus de sens dans leurs missions. La formation proposera quatre journées d’immersion dans des lieux d’innovation parisiens dont la Recyclerie, Les Canaux et Station F.

Innovation sociale : de quoi parle-t-on ? 

« L’innovation sociale consiste à élaborer des réponses nouvelles à des besoins sociaux nouveaux ou mal satisfaits dans les conditions actuelles du marché et des politiques sociales, en impliquant la participation et la coopération des acteurs concernés, notamment des utilisateurs et usagers. Ces innovations concernent aussi bien le produit ou service, que le mode d’organisation, de distribution, dans des domaines comme le vieillissement, la petite enfance, le logement, la santé, la lutte contre la pauvreté, l’exclusion, les discriminations… » indique le groupe de travail « innovation sociale » du Conseil supérieur de l’économie sociale et solidaire (CSESS).

Accéder à NewsTank RH

Retourner à Nos actualités

Commenter cette actualité